Cliniques EGO

Traitements capillaires pour prévenir la chute de cheveux.

Alopécie Areata ou Pelade (auto-immune)

L’alopécia areata est plus fréquent chez les jeunes et les adultes d’âge moyens sans distinction de sexe. Elle touche plus particulièrement les cheveux bruns et les sujets jeunes (environ 60 % des cas se manifestent avant 20 ans). L'âge moyen se situe autour de 30 ans.

C'est heureusement la plus courante parce que c'est aussi celle qui guérit le mieux. Elle se définit par une perte subite des cheveux, sur des zones isolées du cuir chevelu et par la formation de plaques de calvitie totale. La perte est si subite, que la personne concernée ne s’en aperçoit pas toujours la première : c’est souvent un tiers qui la lui signale.

Autre particularité, le caractère imprévisible de ce type de chute. Souvent une seule plaque surgit, suivie parfois par d’autres, quelques semaines plus tard. D'autres fois, au contraire, plusieurs zones se dégarnissent en même temps, au hasard du cuir chevelu.

La cause exacte de l’alopécie areata n’est pas connue, cependant, ce type de perte de cheveux est considéré comme un processus auto-immune affectant les cheveux. Les plaques ont une forme arrondie, elles évoluent de façon centrifuge, leur taille variant entre 2 et 8 centimètres de diamètre, en fin d'évolution. Autre signe, les zones glabres sont souvent délimitées du reste de la chevelure, par de petits cheveux cassés court (1 ou 2 cm) et affinés vers la racine. L'aspect de ces cheveux périphériques évoque alors celui d'un point d'exclamation. 

Les récidives sont fréquentes et imprévisibles : dans 50 % des cas, elles peuvent resurgir 5 ou 10 ans après la disparition des premières plaques, sans que l’on sache pourquoi.

Dans plus de 50 % des cas, les cheveux reviennent tous seuls, entre six mois et un an après leur disparition, surtout s'il s'agit d'une ou deux plaques isolées. Malheureusement la repousse est aléatoire et il est essentiel de la stimuler par un traitement adapté, dès l’apparition des premières plaques. Lorsqu’elle a lieu, la repousse passe souvent par l’intermédiaire d’un duvet blanc, puis les cheveux s’épaississent et se repigmentent progressivement.

Consultez rapidement afin d'éviter que votre cas s'aggrave avec le temps.

 

Pelade totale 

Beaucoup plus rarement (5 % des cas), le processus de perte des cheveux peut s'étendre sur tout le cuir chevelu, c’est la pelade dite "décalvante". Plus rarement encore (0,20 % des cas), la pelade se généralise à l'ensemble du système pileux et tous les poils du corps tombent, c'est la pelade "universelle".

Le pronostic est plus sévère pour les pelades totales. En moyenne, les cheveux reviennent de façon plus tardive et plus incomplète : seulement 15 à 25 % repoussent spontanément. Les rechutes sont également plus fréquentes.


Traitements offerts par Cliniques EGO

Soins en Clinique pour traiter la pelade.
En savoir plus »

Une boutique sera bientôt disponible en ligne, pour mieux vous servir.